Institutions partenaires

Les institutions partenaires du congrès 2016 de SHARP sont la Bibliothèque nationale de France (BnF, où se dérouleront la plupart des séances), le Comité français international bibliothèques et documentation (CFIBD), et la Bibliothèque universitaire des langues et civilisations (BULAC).

À propos de la BnF

La Bibliothèque nationale de France rassemble le patrimoine documentaire national, le conserve et le fait connaître. Les collections de la BnF sont uniques au monde : quatorze millions de livres et de revues, mais aussi des manuscrits, estampes, photographies, cartes et plans, partitions, monnaies, médailles, documents sonores, vidéos, multimédia, décors, costumes… en accroissement constant. Ses espaces physiques sont fréquentés chaque année par plus d’un million de visiteurs et sa bibliothèque numérique, Gallica, permet de consulter gratuitement plus de trois millions de documents.

La Bibliothèque nationale de France se déploie sur 7 sites géographiques distincts dont cinq qui accueillent le public. Le congrès de SHARP aura lieu au site François Mitterrand, implanté dans  le 13e arrondissement de Paris depuis 1996.

Pour plus d’informations, voir: http://www.bnf.fr/fr/la_bnf/connaitre_bnf.html

À propos du CFIBD

Le Comité français international bibliothèques et documentation (CFIBD) est une association loi de 1901 qui soutient les bibliothèques et des structures de documentation françaises au niveau international. Depuis ses origines dans le contexte du congrès de l’International Federation of Library Associations and Institutions (IFLA) organisé à Paris en 1989, le CFIBD s’est donné quatre missions fondamentales : 1) contribuer à coordonner et soutenir les actions internationales des bibliothèques et des structures de documentation françaises et de leurs associations ; 2) soutenir la participation de professionnels français à des conférences, congrès, et colloques internationaux, notamment à ceux de l’IFLA ; 3) contribuer au développement de la coopération européenne et internationale dans le domaine des bibliothèques et de la documentation et participer à la vie de leurs réseaux ; 4) soutenir la francophonie et plus largement la diversité linguistique et culturelle dans les organisations internationales.

Pour plus d’informations, voir http://www.cfibd.fr/.

À propos de la BULAC

La bibliothèque universitaire des langues et civilisations (BULAC) est une bibliothèque universitaire et patrimoniale, ouverte à tous, et spécialisée dans les langues et civilisations des aires culturelles du monde non occidental. À côté de l’Institut national des langues et civilisations orientales (INALCO), elle fait partie du Pôle des langues et des civilisations créé dans le 13e arrondissement de Paris en 2011.

Ses collections imprimées et électroniques concernent l’Europe balkanique, centrale et orientale, le Moyen-Orient, l’Afrique du Nord, l’Asie centrale, l’Afrique subsaharienne, l’Asie, l’Océanie, les Amériques et le Groenland (civilisations autochtones). Elles couvrent plus de 180 pays, 350 langues et 80 écritures.  Ces régions sont représentées à travers des documents aussi bien en langues occidentales (français, anglais, allemand…) qu’en langues vernaculaires, dans les disciplines des sciences humaines et sociales, en particulier : la littérature, l’histoire, la géographie, l’apprentissage de la langue et la linguistique, la philosophie, la religion, les sciences sociales.

Pour plus d’informations, voir http://www.bulac.fr.